Mar 08

L’Anthropocène – Nucléaire et Réchauffement Climatique

Discours de Noam Chomsky à Paris le 30-11-2016

Intervention exceptionnelle de Noam Chomsky à Paris au lendemain de l’élection de Donald Trump : crise écologique, crise politique, crise de la vérité et des médias. Chomsky répond. Et invite les jeunes à s’engager pour modifier les termes du débat public.

Conférence organisée par la Société internationale de Philologie en partenariat avec Philosophie magazine et le Centre Wallonie Bruxelles de Paris.

Vous pourrez lire de nombreux textes de Chomsky ici : www.noam-chomsky.fr

Feb 28

Pour un avenir en commun – Présidentielles 2017

Aujourd’hui, la collusion entre les milieux financiers et le pouvoir est telle qu’un véritable hold-up se déroule sous nos yeux chaque jour qui passe !

Nous payons pour toutes les erreurs de la finance, et ils engrangent tous les bénéfices de notre travail !!

La dette des état est une technique ancienne d’asservissement mise au point par les assassins financiers.

Il est temps de se documenter un peu et d’écrire enfin une véritable constitution citoyenne, c.a.d un outil de lutte contre les innombrables excès de nos politiques et de leurs donneurs d’ordre : les banquiers gangsters et les sociétés multinationales (qui sont des personnes immortelles au sens du droit !)

Le plan C : Instituer une véritable démocratie par une Constitution d’origine Citoyenne  et  L’avenir en commun : une BD citoyenne de MELAKA.

 

Feb 26

François Ruffin aux Césars pour Merci Patron

François Ruffin aux Césars pour Merci Patron :

François Ruffin est un fan absolu de Bernard Arnault. Qu’importent les services de sécurité qui l’empêchent de rencontrer son idole, ou l’hostilité d’anciens employés licenciés, François va déborder d’ingéniosité pour rétablir le dialogue et partager avec tous sa passion pour le PDG de LVMH.

Sur sa route il croise Jocelyne et Serge Klur, pour qui rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo pour le groupe LVMH, à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Depuis lors, le couple est au chômage, criblé de dettes et sur le point de voir sa maison saisie par un huissier.

Mais François Ruffin est confiant et décidé à les sauver. Entouré d’un inspecteur des impôts belge, d’une bonne sœur rouge, de la déléguée CGT, et d’ex‑vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l’assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le cœur de son PDG, Bernard Arnault.

Feb 07

Si – R. Kipling

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie

Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir

Ou perdre d’un seul coup le gain de cent parties

Sans un geste et sans soupir;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,

Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre

Et te sentant haï à ton tour,

Pourtant lutter et te défendre;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles

Travesties par des gueux pour exciter des sots,

Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles

Sans mentir toi-même d’un seul mot,

Si tu peux rester digne en étant populaire,

Si tu peux rester peuple en conseillant les rois

Et si tu peux aimer tous tes amis en frère

Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi;

Si tu sais méditer, observer et connaître

Sans jamais devenir sceptique ou destructeur;

Rêver mais sans laisser ton rêve être ton maître,

Penser sans n’être qu’un penseur;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,

Si tu peux être brave et jamais imprudent,

Si tu sais être bon, si tu sais être sage

Sans être moral ni pédant;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite

Et recevoir ces deux menteur d’un même front,

Si tu peux conserver ton courage et ta tête

Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire

Seront à tout jamais tes esclaves soumis

Et ce qui est mieux que les Rois et la Gloire,

Tu seras un homme, mon fils.

R. Kipling.

Feb 07

L’ignorance dans les démocraties

« Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties aussi bien que dans les régimes totalitaires. Cette ignorance est si forte, souvent si totale, qu’on la dirait voulue par le système, sinon par le régime. J’ai souvent réfléchi à ce que pourrait être l’éducation de l’enfant. Je pense qu’il faudrait des études de base, très simples, où l’enfant apprendrait qu’il existe au sein de l’univers, sur une planète dont il devra plus tard ménager les ressources, qu’il dépend de l’air, de l’eau, de tous les êtres vivants, et que la moindre erreur ou la moindre violence risque de tout détruire.
Il apprendrait que les hommes se sont entretués dans des guerres qui n’ont jamais fait que produire d’autres guerres, et que chaque pays arrange son histoire, mensongèrement, de façon à flatter son orgueil.
On lui apprendrait assez du passé pour qu’il se sente relié aux hommes qui l’ont précédé, pour qu’il les admire là où ils méritent de l’être, sans s’en faire des idoles, non plus que du présent ou d’un hypothétique avenir.
On essaierait de le familiariser à la fois avec les livres et les choses ; il saurait le nom des plantes, il connaîtrait les animaux sans se livrer aux hideuses vivisections imposées aux enfants et aux très jeunes adolescents sous prétexte de biologie ; il apprendrait à donner les premiers soins aux blessés ; son éducation sexuelle comprendrait la présence à un accouchement, son éducation mentale la vue des grands malades et des morts.
On lui donnerait aussi les simples notions de morale sans laquelle la vie en société est impossible, instruction que les écoles élémentaires et moyennes n’osent plus donner dans ce pays.
En matière de religion, on ne lui imposerait aucune pratique ou aucun dogme, mais on lui dirait quelque chose de toutes les grandes religions du monde, et surtout de celle du pays où il se trouve, pour éveiller en lui le respect et détruire d’avance certains odieux préjugés.
On lui apprendrait à aimer le travail quand le travail est utile, et à ne pas se laisser prendre à l’imposture publicitaire, en commençant par celle qui lui vante des friandises plus ou moins frelatées, en lui préparant des caries et des diabètes futurs.
Il y a certainement un moyen de parler aux enfants de choses véritablement importantes plus tôt qu’on ne le fait. »

 

Marguerite Yourcenar

Older posts «