Feb 03

Bye bye, CAVANNA, Tu va sacrément nous manquer !!

CavanaEh bien, toujours beau et fringant ! Ton humour, ta finesse va terriblement nous manquer…..

Siné, gros jaloux !! Tu nous la montre ta bite pour comparaison  ??

Cavanna fut considéré par Pierre Desproges comme l’un des derniers grands écrivains vivants : « Seule la virulence de mon hétérosexualité m’a empêché à ce jour de demander Cavanna en mariage. »

Desproges, qui collabora à Charlie Hebdo (première mouture) pendant la dernière année (1981-1982), admirait le talent de Cavanna qu’il comparait à un Rabelais moderne. Selon lui, Cavanna était un des derniers honnêtes hommes de ce siècle pourri (le XXe) et l’inventeur d’une nouvelle presse